Adaptations hivernales

Avant les premières gelées et pour cultiver tout l'hiver.

La période d’hiver se caractérise par un manque de lumière, des températures froides et un fort taux d’humidité de l’air. La conduite de culture en serre est à adapter en fonction de ces éléments climatiques à priori défavorables pour la production.

La serre et ses équipements permettent de poursuivre la production durant cette période.

1. Retirer les vérins des lucarnes

Pendant l'hiver, les lucarnes sont mises hors service pour éviter les fuites de chaleur accumulée dans la serre.

🚧

Prenez soin des vérins : stockage en intérieur au sec recommandé

Après avoir retiré les vérins à gaz, nous recommandons de les stocker à l'intérieur au sec. Ne les laissez pas dans la serre au risque qu'ils soient endommagés avec le froid.

2. Contrôler l'irrigation

Avec le froid, les plantes évapotranspirent moins qu'en été. Autrement dit, leur besoin en eau est diminué et doit être ajusté pour l'hiver.

AEROSPRING : consultez nos recommandations sur notre page dédiée du wiki. L'irrigation doit être adaptée pour maintenir les substrats humides dans chaque gobelet de l'aerospring.

TOURS DE CULTURE VERTICALE ZIPGROW : maintenez le débit maximum de la pompe sur le boîtier de mesure.

BACS DE PERMACULTURE : consultez nos recommandations sur notre page dédiée du wiki pour adapter l'arrosage des buttes pendant l'hiver.

3. Gérer l'humidité de l'air

L'activité des plantes (photosynthèse et respiration) génère de l'évaporation de l'eau dans l'air, et ce même en hiver.
En principe, plus l'air est froid mois il pourra contenir d'eau sous forme de vapeur. Ainsi, la masse d'eau aura tendance à s'accumuler dans la serre principalement sous la forme de gouttelettes de condensation sur les parois de la structure. Il est aussi possible de retrouver des gouttelettes sur le feuillage des plantes en culture.

👍

Mettre en route la ventilation si T > 0°C

  • Le ventilateur permet d'augmenter le renouvellement de l'oxygène dans la serre toute l'année. En hiver, il va permettre de renouveler l'air intérieur pour diminuer l'humidité.

  • Ne pas mettre en route le ventilateur si les températures sont négatives afin d'éviter le refroidissement de l'air ambiant.

  • La ventilation doit être déclenchée manuellement sur le boitier de puissance.

  • Le taux d'humidité de l'air doit être compris entre 40% et 80%.

18561856

Photo de l'extracteur d'air

Plus d'informations sur les spécificités techniques de l'extracteur d'air sur notre page du wiki dédiée.

4. Mettre en route le poêle, le chauffage de l'eau et réduire les fuites de chaleur

La température est un paramètre important pour assurer la croissance de vos végétaux pendant la période hivernale. Un minimum de 7-8°C en journée permet au plantes d'activer leur métabolisme et d'assurer une croissance optimale pendant l'hiver.

👍

Programmer le poêle et brancher les résistances chauffantes

Pour une productivité optimale de vos végétaux, suivez nos recommandations de programmation du poêle sur notre page du wiki dédiée.

Pour le bien être des poissons et le bon fonctionnement de la pompe, suivez nos recommandations pour le réglage des résistances de chauffage sur notre page dédiée.

Il est recommandé de fermer correctement les portes coulissantes de chaque côté de la serre pour limiter les pertes de chaleur. Il faut veiller à ce que les joints des portes se touchent pour colmater les fuites.

De plus, si votre poêle est en marche et que l'éclairage LED est programmé, il est conseillé de maintenir la toile d'ombrage déployée pour réduire le volume total de l'air à chauffer.

En revanche, dans le cas où vous n'avez pas ces modules, ne déployez pas l'écran thermique afin de bénéficier d'une luminosité maximale dans la serre.

📘

Module isolation

Nous recommandons la mise en place des plaques isolantes sur la face Nord de votre serre pour optimiser les performances énergétiques à l'intérieur.

Retrouvez plus d'informations pour installer les panneaux sur notre page dédiée.

5. Programmer l'éclairage pour les plantes

A l'automne, c'est le moment de programmer l'éclairage horticole des bacs de permaculture et de la culture verticale jusqu'en mars. Il a pour but de combler les baisses de luminosité progressives afin de garantir la croissance de vos cultures.

Les plantes ont besoin d'au moins 10h d'ensoleillement quotidien pour faire la photosynthèse et croître. Un apport photosynthétique LED peut satisfaire jusqu'à 90% des besoins journaliers des végétaux.

Retrouvez les détails de l'éclairage LED sur notre page dédiée du wiki.

6. Choisir les espèces végétales à planter

Notre sélection de matériel végétal répond aux conditions hivernales. Les espèces, proposée dans les kits de plants et le calendrier de semis, présentent une résistance au froid et tolèrent la faible luminosité.

En hiver, nous choisissons principalement des légumes "feuilles". Voici des espèces adaptées à la saison sous serre :

Catégorie

Espèces végétales

Choux : légume phare de l'hiver

Kale, Pommé, Palmier, Cabus, Rave
Chou-brocolis, Chou-fleur, Chou-romanesco

Laitues
Chicorées

Romaine, Batavia, Feuille de chêne, Salanova
Chiogga, Scarole

Jeunes pousses

Oseille sanguine, mesclun, roquette, mâche, pourpier, cresson

Petits bulbes

Oignons blancs et rouges

Autres légumes feuilles

Epinards, Blettes, Céleri branche, Artichaut, Fenouil

Aromates et fleurs

Ache des montagnes, Ciboulette, Pimprenelle, Coriandre, Persil, Bourrache, Pensées

7. Adapter la fertilisation

Au changement de saison, les plants d'été sont retirés au profit des légumes d'hiver. Ce sont principalement des légumes feuilles : choux, épinards, oignons... Leurs besoins nutritifs sont inférieurs aux espèces d'été. Il est important d'adapter la fertilisation en conséquences, que vous soyez en aquaponie ou en bioponie.

📘

Changement de la fréquence de fertilisation

8. Nourrir les poissons en hiver

La diminution des températures de l'air et de l'eau, l’activité des poissons ralentie et ils ont tendance à moins se nourrir. Leurs besoins alimentaires sont faibles et ils produisent moins de déjections qu'en été.

Pour réduire l'accumulation de nourriture non consommée à la surface de l'eau, il est nécessaire de baisser la quantité de granulés distribués.

👍

Baisser la quantité de nourriture ou réduire le nombre de nourrissage

Consultez nos recommandations sur la notice de programmation du distributeur de nourriture.

🚧

Eviter les excès de nourriture dans l'eau

L'excès de nourriture distribuée au poissons provoque un encrassement rapide du filtre et du tamis. Aussi, la décomposition de nourriture entraine une pollution de l'eau néfaste aux poissons.


Did this page help you?