Les principaux nuisibles

Reconnaître pour agir efficacement.

Votre serre accueille une grande biodiversité : plantes, pollinisateurs, auxiliaires, insectes, champignons... De nombreux individus sont bénéfiques et utiles pour l'équilibre de cet écosystème.

Néanmoins, certains individus peuvent être néfastes pour vos cultures s'ils ne sont pas gérés à temps. Chaque espèce possède son seuil de nuisibilité. Généralement, la présence de quelques individus n'est pas problématique, il s'agit même d'une situation normale. C'est lorsque la population se densifie qu'il peut y avoir un impact sur les végétaux et leur productivité.

Il faut rester vigilant et être observateur pour adapter votre action et protéger vos cultures.

👍

Liste non exhaustive des nuisibles les plus retrouvés dans la serre

  1. Acariens
  2. Aleurodes
  3. Chenilles
  4. Mouches mineuses
  5. Pucerons
  6. Thrips

📘

Guide de reconnaissance des nuisibles, carences et maladies

Accéder à ce guide pour vous aider à les diagnostiquer en cliquant sur ce lien.

1. ACARIENS (Cucurbitacées, Haricots, Pois)

Les acariens, aussi appelés tétranyques tisserands, ressemblent à de petites araignées marron-rouges.

18881888

Photo d'un acarien au stade adulte (source : Koppert)

FICHE DE RECONNAISSANCE
Taille Invisibles à l'œil nu.
Localisation Sous les feuilles.
Cultures ciblées Cucurbitacées, haricots, pois.
Stade ravageur Larve, nymphe et adulte.
Climat Chaud et sec (température > 25°C et humidité < 40%) - Juin à Août.
Propagation Rapide, d’une plante à l’autre par contact.
Colonisation A 25°C, doublement de la population d’acariens en moins de 3 jours.
Seuil de nuisibilité Au moins 10 piqûres (jaunissement) sur une feuille ou apparition d'une toile sur la plante.

Symptômes observés chez les pionniers

  • Jaunissement partiel ou total à la surface des feuilles
    Les acariens présents sous les feuilles vont prélever le contenu des cellules de la plante. Les cellules vidées meurent et jaunissent. On observe des petites tâches jaunes en conséquence à la surface des feuilles.
  • Toiles tissées
    Au cours du développement de la population d'acariens, les stades nymphes et adultes tissent une toile caractéristique autour de la plante. Les acariens vivent à l'intérieur de celles-ci.
17701770

1)Acariens sur haricot en aquaponie : dessèchement des feuilles et dépérissement du plant.
2)Acariens sur haricot en bac de permaculture : dessèchement des feuilles.
3)Acariens sur concombre en aquaponie : jaunissements localisés à la surface des feuilles (apparition des premiers symptômes).
4)Acariens sur tomates en bac de permaculture : toile tissée autour des feuilles (attaque extrême).

Dégâts sur les cultures : IMPORTANTS

  • Dessèchement total du plant puis dépérissement
  • Impact sur le rendement
  • Contamination rapide des plants à proximité de l'infection

🚧

Actions de lutte

1) Bassiner les feuilles abondamment avec de l'eau froide pour retirer les acariens qui ne supportent pas l'eau.
2) Retirer toutes les parties atteintes en les coupant voire retirer le plant entier si totalement infesté.
3) Pulvériser la solution à base d'huile de colza sur toutes les faces des feuilles. Du purin d'orties dilué peut aussi être utilisé.
4) Installer la lutte intégrée dans votre serre : plus d'informations sur notre page dédiée.

2. ALEURODES (Tomates, Concombres, Aubergines)

Les aleurodes ont l'apparence de petites mouches blanches aux ailes triangulaires. Elles sont sensibles et s'envolent au toucher de la plante.

19911991

Photo d'un aleurode (source : Koppert)

FICHE DE RECONNAISSANCE
Taille Inférieures à 2mm
Localisation Sous les feuilles de la partie haute de la plante
Cultures ciblées Tomates, Concombres, Aubergines, Poivrons
Stade ravageur Larve (transparente), pupe et adulte.
Climat Ambiant (température 20°C) - Avril à Octobre
Propagation D’une plante à l’autre en volant.
Seul de nuisibilité Une dizaine de mouches blanches sur une plante

Symptômes observés chez les pionniers

  • Présence de mouchettes blanches sur la face inférieure des feuilles principalement. Il peut y en avoir sur la face supérieure des feuilles lorsque la population est dense.
  • Nuées de mouchettes lors de l'effleurement des végétaux.
22792279

1)Aleurodes sous une feuille d'aubergine en aerospring.
2)Aleurodes sous une feuille de tomate.

Dégâts sur les cultures : IMPORTANTS

  • Retard de croissance
  • Impact sur le rendement : avortement des fruits

🚧

Actions de lutte

1) Installer des plaques engluées dans la serre pour piéger les adultes volants
2) Aspirer les plantes atteintes
3) Pulvériser la solution à base de savon noir*

*En aquaponie, il est recommandé de sortir les tours de culture pour appliquer ce traitement.

3. CHENILLES (Choux et légumes feuilles)

Les chenilles s'introduisent dans la serre sous leur forme papillon. Il peut s'agir de pyrales, de piérides ou de noctuelles selon leur apparence. Elles ont un but commun, dévorer les feuilles des choux principalement.

24062406

Photo d'une chenille (source : INRA)

FICHE DE RECONNAISSANCE
Taille Chenilles environ 3cm, papillons
Localisation Sur les feuilles, tiges
Cultures ciblées Choux
Stade ravageur Larve
Climat Tempéré (entre 10 et 30°C) - Toute l'année.
Propagation Le papillon s'insère dans la serre et pond ses œufs sur la plante.
Colonisation Les larves se déplacent sur la plante et d'une plante à l'autre par contact.
Seuil de nuisibilité Présence de chenilles ou dégâts sur les feuilles d'au moins 2 plantes.

Symptômes observés chez les pionniers

  • Trous dans les feuilles
  • Présences de petites boules noires à l'aspect brillant sur les feuilles : ce sont leurs excréments
22182218

1)Chenille sur chou rave en bac de permaculture.
2)Feuilles de blettes impactées par les chenilles en aquaponie.
3)Excréments de chenilles sur feuilles de chou en aquaponie.
4)Forme papillon

Dégâts sur les cultures : MOYENS

  • Arrêt de croissance de la plante
  • Impact sur le rendement, absence de récolte

🚧

Actions de lutte

1) Retirer et écraser les chenilles des plantes attaquées
2) Pulvériser une solution à base de Bacillus thuringiensis sur les parties foliaires des choux

4. MOUCHES MINEUSES (Légumes feuilles)

Les larves de mouches mineuses se développent à l'intérieur des feuilles et creusent des galeries caractéristiques.

400400

Photo des stades de la mouche mineuse. A gauche, le stade adulte. A droite, le stade larvaire

FICHE DE RECONNAISSANCE
Taille Inférieures à 2mm
Localisation Dans les feuilles (sous la couche externe).
Cultures ciblées Laitues, chicorées, haricots, blettes, épinards...
Stade ravageur Larve.
Climat Tempéré (entre 10 et 30°C) - Toute l'année.
Propagation La mouche (forme adulte) pond ses œufs directement dans les feuilles.
Colonisation Les larves bougent dans la plante, elles passent d'une feuille à une autre par la tige. Elles ne peuvent pas attaquer une autre plante.
Seuil de nuisibilité Dès l'apparition d'une galerie sur une feuille

Symptômes observés chez les pionniers

  • Galeries caractéristiques creusées sur la face inférieure et/ou extérieure de la feuille
    La larve est visible à l'œil nu dans les galeries creusées.
22812281

1)Mineuses sur blettes en aquaponie.
2)Mineuses sur blettes en aquaponie.
3)Mineuses sur haricot en bac de permaculture.
4)Mineuse sur laitue en aerospring.

Dégâts sur les cultures : FAIBLES

  • Flétrissement prématuré des feuilles.
  • Peu d'impact sur le rendement de la plante.

🚧

Actions de lutte

1) Couper rapidement les feuilles atteintes pour éviter la propagation dans la plante.
2) Installer des plaques engluées pour une détection des adultes ailés.
3) Pulvériser la solution à base d'huile de colza sur le reste de la plante.
4) Rester observateur pendant une semaine.

5. PUCERONS (Tout type de culture)

Les pucerons sont de petits insectes piqueur-suceurs de forme ovale de couleur variable selon l'espèce (généralement vert clair à foncé, brun, gris, noir...).

22762276

Photo d'un foyer de pucerons Myzus persicae (source : INRA)

FICHE DE RECONNAISSANCE
Taille 2 à 4 mm
Localisation D'abord sur la face inférieure de la feuille puis sur la face supérieure.
Cultures ciblées Aubergine, poivron, laitue, céleri branche, blette et autres cultures potagères.
Stade ravageur Jeunes et adultes.
Climat Tempéré (entre 10 et 30°C) - Toute l'année.
Propagation Les individus non ailés se reproduisent sur les parties jeunes/faibles de la plante afin d'exploiter ses ressources. La reproduction asexuée permet une propagation et colonisation exponentielle des pucerons dans la serre.
Colonisation Dès que la plante s'affaiblit, des formes ailées apparaissent pour contaminer de nouveaux végétaux. Un individu aptère ne se déplace que sur quelques cm pour se nourrir tout au long de sa vie.
Seuil de nuisibilité A partir d'une dizaine d'individus sur une feuille.

Symptômes observés chez les pionniers

  • Présence de mues blanches et détection des pucerons
    Tous les stades de développement du puceron peuvent être observés sur la plante. La présence de petites exuvies/mues blanches est un indicateur de leur présence.
  • Présence de fourmis
    Les fourmis se nourrissent du miellat sécrété par les pucerons et les protègent.
  • Développement de fumagine
    La fumagine est un champignon noirâtre pouvant se développer sur les feuilles suite à la sécrétion de miellat. Les feuilles recouvertes de fumagine ne peuvent plus faire la photosynthèse et la croissance végétale est impactée.
22802280

1)Pucerons sur laitue (face inférieure de la feuille) en aquaponie.
2)Pucerons sur un plant de poivrons en aquaponie.
3)Mue/exuvie de puceron sur un plant de fraises en aerospring.
4)Pulvérisation du traitement adapté sur laitue.

Dégâts sur les cultures : FAIBLES

  • Flétrissement prématuré des feuilles.
  • Déformation des fleurs et fruits.
  • Peu d'impact sur le rendement de la plante.

🚧

Actions du lutte

1) Ecraser les pucerons dès l'apparition des premiers individus et foyers.
2) Pulvériser la solution à base d'huile de colza.
3) Pulvériser la solution à base de savon noir.
4) Installer la lutte intégrée dans votre serre : plus d'informations sur notre page dédiée.

6. THRIPS (Plantes à fleurs)

Les thrips sont de petits insectes jaunes plus longs que larges.

24062406

Photo d'un thrips au stade adulte (source : INRA).

FICHE DE RECONNAISSANCE
Taille Inférieurs à 2mm
Localisation Sur la face inférieure des feuilles.
Cultures ciblées Culture à fleurs : tomates, poivrons, aubergines, concombres...
Stade ravageur Larve et adulte.
Climat Chaud (25 à 35°C) - Juin à Août.
Propagation La forme adulte pond ses œufs sous les feuilles et dans les pétales de fleurs.
Colonisation Le stade ailé permet la dissémination d'une plante à une autre.
Seuil de nuisibilité Dès l'apparition de tâches grises-argentées sur une feuille.

Symptômes observés chez les pionniers

  • Tâches grise-argentées à la surface des feuilles (ressemblance avec des nécroses)
  • Petits points noirs sur le dessous des feuilles à proximité des nécroses : ce sont les excréments des thrips.
22742274

1)Dégâts de thrips sur la face supérieure et inférieure d'une feuille de concombre en aquaponie (en haut à droite points noirs sous la feuille ; au milieu à gauche nécrose observée à la surface de la feuille)
2)Dégâts de thrips sur feuilles d'aubergine en aquaponie.
3)Dégâts de thrips sur feuilles d'aubergine en bioponie.
4)Dégâts de thrips sur la face inférieure d'une feuille de chou en permaculture (tâches argentées).

Dégâts sur les cultures : IMPORTANTS

  • Brunissement et dessèchement des feuilles.
  • Baisse de vigueur des plantes.
  • Endommagement des fleurs et fruits : impact sur le rendement.
  • Thrips = vecteur de virus.

🚧

Actions de lutte

1) Installer des plaques engluées pour détecter les stades ailés.
2) Couper les parties atteintes.
3) Pulvériser la solution à base d'huile de colza

Autres insectes/nuisibles

Dans la serre, il est possible de retrouver d'autres insectes nuisibles ou non qui ne figurent pas dans la liste ci-dessus.

  • Des fourmis
    Pour les éloigner de vos cultures, voici les traitements à mettre en place :

  • Mélanger du marc de café directement dans le substrat des bacs de permaculture ou en disposer une petite quantité sur les passages de fourmis.

  • Saupoudrer de la terre de diatomée à proximité de leur passage

  • Utiliser des huiles essentielles, la menthe poivrée est efficace contre les fourmis

  • Des moucherons peuvent être retrouvés dans la serre. C'est souvent dû à un excès d'humidité dans la serre (principalement en hiver).
    Nous conseillons de mettre en route la ventilation temporairement, d'installer des plaques engluées pour le piégeage et de traiter avec une solution à base d'huile de colza comme pour les pucerons, acariens, thrips...

  • Des cochenilles peuvent attaquer les plants. Conseil de traitement : diluer dans 1L d'eau, 1 cc de savon noir liquide, 1 cc d'huile végétale et 1 cc d'alcool à 90°. Pulvériser cette solution 1 fois par jour pendant 3-4 jours.

828828

Photo de cochenilles sur un plant de poivron en bac de permaculture.