{"_id":"5b0e90f2b7156300039cbf7d","project":"56f53a262c02aa3400ab4a29","version":{"_id":"56f53a262c02aa3400ab4a2c","hasReference":true,"__v":15,"project":"56f53a262c02aa3400ab4a29","hasDoc":true,"createdAt":"2016-03-25T13:16:22.283Z","releaseDate":"2016-03-25T13:16:22.283Z","categories":["56f53a262c02aa3400ab4a2d","5b0a5e40f1e8d100034c137f","5b0a5e45800fc9000362252e","5b0e8d07eddcf50003982a7f","5b0eb7a1c24f22000368300a","5b0feba57d6ce900030718c1","5b1005627d6ce90003071a72","5b10059a3ebcea000311ebb6","5b100c58c4e03800033730e8","5b1130c7171b8e00036a493d","5b113c38c714b300037e8a4a","5b1152caf23abf000333d649","5b11536bf23abf000333d674","5b1a44d6f2ce200003dddde0","5b1aa4a2da56af0003f1af27"],"is_deprecated":false,"is_hidden":false,"is_beta":false,"is_stable":true,"codename":"","version_clean":"1.0.0","version":"1.0"},"category":{"_id":"5b0a5e40f1e8d100034c137f","project":"56f53a262c02aa3400ab4a29","version":"56f53a262c02aa3400ab4a2c","__v":0,"sync":{"url":"","isSync":false},"reference":false,"createdAt":"2018-05-27T07:29:04.715Z","from_sync":false,"order":2,"slug":"kikoo","title":"Avant de démarrer"},"user":"5b0e5978c24f220003681ee0","githubsync":"","__v":0,"parentDoc":null,"updates":[],"next":{"pages":[],"description":""},"createdAt":"2018-05-30T11:54:26.442Z","link_external":false,"link_url":"","sync_unique":"","hidden":false,"api":{"results":{"codes":[]},"settings":"","auth":"required","params":[],"url":""},"isReference":false,"order":3,"body":"[block:api-header]\n{\n  \"title\": \"1. Trouver le bon compromis\"\n}\n[/block]\nLe pH est l’indicateur clé de la situation du système.\n\nUne variation de pH trop importante est le phénomène que l’on souhaite éviter à tout prix, car les poissons ne tolèrent qu’une variation de 0,1 degrés de pH par heure.\n\nPour rappel, un pH bas signifie que l’eau est acide, et au contraire un pH élevé signifie que l’eau est basique. \n\nUn pH à 7 est neutre.\n\nToute modification de pH doit être progressive afin de ne pas stresser vos poissons : augmenter ou descendre d’un point de pH signifie que l’eau est 10 fois plus acide ou basique.\n[block:callout]\n{\n  \"type\": \"success\",\n  \"body\": \"**Le pH idéal en aquaponie est 6,5.**\\n\\nNaturellement, un système va tendre vers ces valeurs. \\n\\nParfois, une eau trop dure aura du mal à s'ajuster alors qu'une eau trop douce aura de fortes variations d'acidité. \\nIl faudra donc réguler activement le pH.\\n\\nLe maintien du pH optimal est important et affecte la disponibilité des nutriments pour les végétaux.\\n\\nLe pH idéal pour le cycle de l’azote est légèrement alcalin (7 à 8,5) tandis que le pH idéal pour la disponibilité des oligo-éléments est légèrement acide (5,5 à 6,5). Les bactéries quant à elles se développent dans une eau dont le pH est situé entre 6 et 8.5. Enfin, les poissons préfèrent un pH élevé ou neutre.\\n\\n**Stabiliser son pH aux alentours de 6,5 est donc le meilleur compromis dans la gestion de la santé des plantes, des poissons et des bactéries.**\",\n  \"title\": \"Conseil\"\n}\n[/block]\n\n[block:image]\n{\n  \"images\": [\n    {\n      \"image\": [\n        \"https://files.readme.io/ef56d61-4ab7d7c-compromis_pH.png\",\n        \"4ab7d7c-compromis_pH.png\",\n        863,\n        887,\n        \"#2f7f3d\"\n      ]\n    }\n  ]\n}\n[/block]\n\n[block:callout]\n{\n  \"type\": \"warning\",\n  \"body\": \"Le pH est optimal pour la plupart des plantes entre 6 et 6,5. Le pH est déterminant dans l’absorption des nutriments. Un pH trop élevé aura, par exemple, tendance à favoriser les carences en fer au niveau des plantes.\\n\\nLes déjections des poissons produisent un mélange d'ammonium et d'ammoniaque.\\n\\nL’ammonium (NH4+) n’est pas toxique, l’ammoniac (NH3) - par contre - est nuisible pour les poissons. L'ammoniaque se forme en plus grande proportion lorsque le pH est élevé.\\n\\nL'augmentation de la température de l'eau joue aussi un rôle dans la formation de l'ammoniaque. Il faudra éviter de dépasser les 30°C dans l'eau.\\n\\nSi votre pH est dépasse 8, vérifier donc bien votre taux d’ammoniaque car cela pourrait devenir dangereux pour les poissons.\",\n  \"title\": \"Note\"\n}\n[/block]\n\n[block:api-header]\n{\n  \"title\": \"2. Les premiers conseils pour bien gérer son pH\"\n}\n[/block]\n**L’aquaponie nécessite de la patience avant tout.**\n\nA l’instar d’un sol fertile, il faut du temps pour que la vie s’installe et que l’écosystème se régule.\nIl faut compter au minimum 6 mois à 1 an pour qu’un système devienne stable (bactéries développées, pH stabilisé, algues sous contrôle, etc.).\n\nLes premiers mois, il va falloir être attentif à l'évolution du système.\n\nTant que le processus bactérien n’est pas complètement en marche, il y a peu de rejets d’ions acides, et donc “l’éponge” des carbonates (minéraux) ne sera pas pleine.\n\nLe pH va donc rester élevé au départ (entre 8 et 9), ce qui est d’ailleurs favorable aux bactéries.\n\nUne fois le système cyclé, avant d’accueillir les poissons, il va donc falloir veiller à réduire ramener le pH à un niveau proche de 7.\n\nLorsque votre pH est trop élevé ou trop acide, veillez à prendre la mesure du KH (dureté carbonatée) avec les bandelettes de test.\n\nLa dureté carbonatée KH est un indicateur de la minéralisation de l’eau douce, et une échelle de valeurs est utilisée pour indiquer si l’eau est très douce (KH < 5), douce (KH < 10), dure (KH < 15) ou très dure (KH < 20). Ainsi, le KH de l’eau osmosée est de 0 (zéro).","excerpt":"Le pH (potentiel hydrogène) indique l'acidité ou la dureté de votre eau, connaissance essentielle pour cultiver en bioponie ou en aquaponie.","slug":"impact-ph","type":"basic","title":"L'impact du pH sur les cultures"}

L'impact du pH sur les cultures

Le pH (potentiel hydrogène) indique l'acidité ou la dureté de votre eau, connaissance essentielle pour cultiver en bioponie ou en aquaponie.

[block:api-header] { "title": "1. Trouver le bon compromis" } [/block] Le pH est l’indicateur clé de la situation du système. Une variation de pH trop importante est le phénomène que l’on souhaite éviter à tout prix, car les poissons ne tolèrent qu’une variation de 0,1 degrés de pH par heure. Pour rappel, un pH bas signifie que l’eau est acide, et au contraire un pH élevé signifie que l’eau est basique. Un pH à 7 est neutre. Toute modification de pH doit être progressive afin de ne pas stresser vos poissons : augmenter ou descendre d’un point de pH signifie que l’eau est 10 fois plus acide ou basique. [block:callout] { "type": "success", "body": "**Le pH idéal en aquaponie est 6,5.**\n\nNaturellement, un système va tendre vers ces valeurs. \n\nParfois, une eau trop dure aura du mal à s'ajuster alors qu'une eau trop douce aura de fortes variations d'acidité. \nIl faudra donc réguler activement le pH.\n\nLe maintien du pH optimal est important et affecte la disponibilité des nutriments pour les végétaux.\n\nLe pH idéal pour le cycle de l’azote est légèrement alcalin (7 à 8,5) tandis que le pH idéal pour la disponibilité des oligo-éléments est légèrement acide (5,5 à 6,5). Les bactéries quant à elles se développent dans une eau dont le pH est situé entre 6 et 8.5. Enfin, les poissons préfèrent un pH élevé ou neutre.\n\n**Stabiliser son pH aux alentours de 6,5 est donc le meilleur compromis dans la gestion de la santé des plantes, des poissons et des bactéries.**", "title": "Conseil" } [/block] [block:image] { "images": [ { "image": [ "https://files.readme.io/ef56d61-4ab7d7c-compromis_pH.png", "4ab7d7c-compromis_pH.png", 863, 887, "#2f7f3d" ] } ] } [/block] [block:callout] { "type": "warning", "body": "Le pH est optimal pour la plupart des plantes entre 6 et 6,5. Le pH est déterminant dans l’absorption des nutriments. Un pH trop élevé aura, par exemple, tendance à favoriser les carences en fer au niveau des plantes.\n\nLes déjections des poissons produisent un mélange d'ammonium et d'ammoniaque.\n\nL’ammonium (NH4+) n’est pas toxique, l’ammoniac (NH3) - par contre - est nuisible pour les poissons. L'ammoniaque se forme en plus grande proportion lorsque le pH est élevé.\n\nL'augmentation de la température de l'eau joue aussi un rôle dans la formation de l'ammoniaque. Il faudra éviter de dépasser les 30°C dans l'eau.\n\nSi votre pH est dépasse 8, vérifier donc bien votre taux d’ammoniaque car cela pourrait devenir dangereux pour les poissons.", "title": "Note" } [/block] [block:api-header] { "title": "2. Les premiers conseils pour bien gérer son pH" } [/block] **L’aquaponie nécessite de la patience avant tout.** A l’instar d’un sol fertile, il faut du temps pour que la vie s’installe et que l’écosystème se régule. Il faut compter au minimum 6 mois à 1 an pour qu’un système devienne stable (bactéries développées, pH stabilisé, algues sous contrôle, etc.). Les premiers mois, il va falloir être attentif à l'évolution du système. Tant que le processus bactérien n’est pas complètement en marche, il y a peu de rejets d’ions acides, et donc “l’éponge” des carbonates (minéraux) ne sera pas pleine. Le pH va donc rester élevé au départ (entre 8 et 9), ce qui est d’ailleurs favorable aux bactéries. Une fois le système cyclé, avant d’accueillir les poissons, il va donc falloir veiller à réduire ramener le pH à un niveau proche de 7. Lorsque votre pH est trop élevé ou trop acide, veillez à prendre la mesure du KH (dureté carbonatée) avec les bandelettes de test. La dureté carbonatée KH est un indicateur de la minéralisation de l’eau douce, et une échelle de valeurs est utilisée pour indiquer si l’eau est très douce (KH < 5), douce (KH < 10), dure (KH < 15) ou très dure (KH < 20). Ainsi, le KH de l’eau osmosée est de 0 (zéro).